mercredi 24 août 2011

Éducation : définissons le problème


Illustration: Jared Rodriguez / t r u t h o u t



Éducation !

Un mot assez banal, utilisé tous les jours par tellement de gens, dans contextes variés, avec peut-être autant de sens différents qu'il existe de personnes.

L'éducation est un vaste sujet, c'est un fait.  Et chaque thème mérite plusieurs articles à lui seul. Je n'ai pas calculé le nombre de fois où j'ai remis à plus tard ces articles, parce qu'à chaque fois j'avais quelque chose de trop long, et de moins en moins clair. Alors je vais tenter de faire différemment (et plusieurs courts au lieu d'un long).

Dans un premier temps, on va mettre de côté les aspects idéologiques et se concentrer sur les aspects pratiques, notamment au niveau de l'enseignement à l'école.

L'enseignement a beaucoup évolué depuis que l'espèce humaine existe. Je relèverai surtout les points suivants :
  • On est passé d'un apprentissage bête et méchant de gestes très spécialisés à un apprentissage bête et méchant de savoirs plus généraux.
  • La façon d'enseigner a changé, en passant d'une transmission d'un initié ou un maître à quelques disciples à un enseignement de masse.
Cette évolution de l'éducation a surtout été modelé par deux impératifs, d'une part la bonne volonté de vouloir apprendre à tout le monde à lire et écrire, et d'autre part à permettre aux gens de "choisir" leurs métiers.


De nos jours, l'éducation a pour objectif principal de  répartir les rôles des gens dans la société et l'économie moderne. Et toutes les politiques sont dirigées dans ce sens, se pliant aux contraintes du monde moderne.


Pendant ce temps, l'enfant lui ne voit pas l'intérêt de s’asseoir plusieurs heures en face d'un tableau à recopier sa leçon. Je suis tombé un jour sur une interview vidéo d'Isaac Asimov, qui disait des choses très intéressantes, comme à son habitude, notamment que l'éducation, ou plutôt la fin de l'éducation, est perçue socialement  comme un rite de passage vers l'âge adulte (en même temps, il parle aussi de quelque chose qui ressemble à de l'e-learning, à une époque où internet n'existait pas, et aborde des sujets plus complexes dont je ne parlerais pas ici, il est trop fort je vous dis). Apprendre, ça se fait à l'école, et c'est pour les enfants. Le seul but de toute cette longue et douloureuse étape, c'est d'arriver à la fin du cursus et ne plus avoir de cours du tout. Les adultes eux n'ont plus besoin d'apprendre.

Mais pourquoi ? pourquoi faut-il vivre son éducation comme une torture, quelque chose qu'on impose de l'extérieur ? Ne peut-on pas envisager de rendre cette étape de la vie réellement passionnante et stimulante pour l'enfant ?

Tout l'enseignement partout dans le monde est construit autour d'un hypothèse fausse : Les enfants sont des têtes vides qu'on peut remplir comme on gave un estomac !

Or un enseignant ne peut pas apprendre aux élèves malgré eux. Il met le savoir à disposition, il le "prémâche" pour le rendre digeste, et ce sont les élèves qui doivent se l'approprier. Apprendre est une démarche active et non passive.

Malheureusement cette hypothèse erronée a modelé la forme de l'apprentissage. C'est pour ça qu'on a des  classes où on essaie de caser autant d'élèves que possibles, dans l'espoir que l'enseignant fasse son travail de gavage. Chacun recopie sur son cahier ce qu'il y a au tableau, et ne le lira que la veille d'un contrôle dans le seul et unique but d'avoir une bonne note. Et le reste du temps ? ben on va jouer au foot avec les autres gosses du quartier.

De ce points de vue là, la question des examens est intéressante. L'immense majorité des tests ne sont en fin de compte que des contrôles de la mémoire. Celui qui a une bonne mémoire peut réussir, même si il est loin de saisir la profondeur des objets et des concepts qu'ils manipulent.

Maintenant que le mal est défini, j'exposerai dans un prochain billet les points qui selon moi sont importants dans un bon système éducatif. En attendant, à vous mes 15 lecteurs :) je vous demande de devenir ministre de l'éducation, et me dire ce que vous changeriez et ce que vous garderiez !

L'auteur

Ma photo
Blog à caractère expérimental, servant de support de réflexion et d'expression à un robot de l'espace !

Dozosphère